04/05/2005

Toi aussi adopte-les !

Tu ne les as jamais rencontré ?

 

C’est que tu n’as pas fait attention.

 

 

Pour ma part, ça fait quelques années que j’ai fait leur connaissance.

 

La première fois, c’était en fin de printemps quelque part entre Mawinne et Flalonne. Ils étaient là, assis sur une table, entre colifichets et livres pour enfants un peu écornés, dans une brocante comme il y en a tant d’autres.

Ils faisaient provision de soleil au sortir de l’hiver.

 

Discrets, ils évitaient d’attirer l’attention. C’est normal, c’est dans leur nature.

Pourtant, il a suffi que nous leur fassions signe pour qu’il sautent dans le sac de ma brune, entre mouchoir et paire de lunettes.

 

 

Ai-je raison de te raconter celà ?

Qui se souvient seulement de leur existence ?

Faut dire qu’il y a pas si longtemps, ils vivaient toujours dans les trous entre les rochers.

 

Pour subsister, ils piquaient quelques grains de blé à l’époque des moissons, chapardaient une pomme, une noix, une châtaigne pour l’hiver… Ils n’embêtaient personne.

 

Mais que peux-tu faire contre la civilisation ?

 

Lorsque les faucilles ont laissé la place aux moissonneuses et que les pesticides ont envahi les vergers, que le béton a comblé les trous des rochers…

 

 

Ils quittent la campagne, cherchent refuge où ils peuvent, se cachent là où c'est encore possible, chez mes amis poètes, dessinateurs, et dans les maisons anciennes qui respirent la lavande du fin fond des armoires.

 

 

 

Tu veux les rencontrer ? Ouvre simplement les yeux. Chez les artisans, aux rassemblements de conteurs, ils viennent parfois se montrer.

 

La plupart de ceux qui ont déposé bagages dans notre demeure proviennent du Petit peuple.

 

Ils sont tranquilles et se montrent très réservés. Pourtant, si le soir tu fais un feu dans la cheminée, si tu allumes une bougie, laisse un morceaux de fromage ou quelques noisettes, tu les vois qui s’amènent en silence et s’installent pour regarder les flammes danser.

 

 

Parfois, ayant fini journée, tu rentres chez toi fatigué et trouve la maison proprette, une bière préparée à côté du divan. Ce sont eux, c’est leur façon de te remercier.

 

 

Je ne sais pas exactement combien ils sont à présent à vivre chez nous et ça n’a pas d’importance. L’un d’entre eux vient apparemment de très loin, reste à l’écart et n’ouvre pas la bouche. Mais nous l’aimons comme les autres. Il a sans doute vécu des moments difficiles dans sa vie de Troll. Il se plait chez nous et c’est le principal.

 

 

 

Fais comme moi. Toi aussi héberge des Trolls, mais fais très attention. Chaque médaille a son revers et tout qui ressemble à un Troll ne l’est pas forcément ! Apprends à les reconnaître.

 

Si tu en vois des bleus à bonnet et culotte blancs qui essayent d’entrer chez toi et se font appeler par des noms imprononçables... Ce ne sont pas des Trolls.


C'est vrai, ils ne sont pas vraiment méchants, mais qu’est-ce qu’ils sont chiants !!!

Fuis-les comme la peste ! A la limite, si tu en vois un qui traverse sur la route juste devant toi, essaye de ne pas le louper.

 

 

Certains utilisent aussi les petites annonces pour se faire adopter, via Internet ou par d’autres moyens et se présentent comme Trolls. Ne leur réponds surtout pas, ce n’est pas du tout du genre des Trolls de se faire connaître par petite annonce. Ceux qui font cela sont des imposteurs énormes et immondes qui, une fois qu’ils ont trouvé ton adresse, viennent chez toi et cassent tout.

 

Demande à Tolkien, au Professeur Dumbledore ou à messieurs Tarquin et Arleston ce qu’ils en pensent, ils sont bien obligés de faire avec, maintenant.

 

Tu sais tout à présent. Si un jour tu te balades dans une vallée ardennaise au rendez-vous des conteurs, au marché des artisans, ouvre les yeux, cherche-les, ils ne demandent qu’à venir chez toi, ils apportent la joie dans ta maison…

 

Ceci n’était pas une pub…



00:13 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (15) |  Facebook |

Commentaires

et si j'sentais l'enfant d'gredin
qui m'a volé mon nain de jardin
j'lui frais passer le goût du pain.
(Renaud)
Tjs sympas et beaux tes textes...

Écrit par : mik | 04/05/2005

°°° Rho ! Ca me fait penser à un film ... Allez !
Aide moi !!!
Y avait un type ... ou une fille ... qui pique le nain de jardin de son père ... ou son grand-père ... et l'emmène aux quatres coins du monde ... prends des photos du nain de jardin devant des monuments célèbres, et les envoies à son père/grand père ... qui croit que son nain s'est fait la malle tout seul ... et lui donne de ses nouvelles ...

Heu .... j'vous jure que j'ai adoré ce film hein ... meme si je suis vague dans ma description ...

Qui sait me dire ? :)

Bises

Écrit par : Chloé | 05/05/2005

... Merci d'être passé... on te parle de moi... ohhhhh... voilà qui me touche... peut être en bien...je l'espère... ton univers à toi est très sympa aussi... un modèle original je dirais... je reviendrai... au plaisir de te lire...

Écrit par : katy | 05/05/2005

moi aussi j'ai bien aimé ce film Chloé, tu l'as tres bien décrit je trouve...
LE FABULEUX DESTIN D AMELIE POULAIN...trèèèès beau film!
Merci l'intrus de nous faire voyager dans un monde comment dirais-je euuuuhhh totalement indescriptible :-)

Bon week-end et bisous d'ailleurs...

Écrit par : mnb | 05/05/2005

Bizarre... Comme l'imaginaire rejoint la vie de tout les jours....
Bonne journée

Écrit par : Chadou | 05/05/2005

Etrange imaginaire relaté par ces mots qui rapellent en effet un fabuleux destin...
Quelques persos en pâte si bien créés à l'image de la vie,
soit-dite irréelle. J'ouvre la porte et les laisse faire...

MNB pas de pub ici !!!
l'Intrus risque de te faire une remarque.
Sinon, moi aussi, je risquerai de proposer mes derniers films visionnés, des exemples : Philadelphia, Les Choristes, Equilibrium etc...
Mais j'pense pas qu'il va aimer alors je ne le dirais pas.
Me trompe- je Mister l'imprévisible...
A part cela ?
Excellent, merci encore une fois pour ce voyage intersidéral.
Je reviendrais.
A tantot, A temps toi .
Bises.

Écrit par : La raleuse | 05/05/2005

Je pensais ... les trouver plutôt en Scandinavie et point dans nos forêts. Dans mes futures balades, je m'efforcerai d'être plus attentif ...
Très agréable ce texte pertinemment imagé.
Cordial bonsoir.
Jean-Pierre

Écrit par : L'esthète | 06/05/2005

toujours aussi inattendu ici... bonne fin de we, cher monsieur et bonne semaine ... au plaisir!

Écrit par : nanou | 08/05/2005

1000e visite Le ticket numéro 1000, et il a fallu que ce soit pour ma pomme.
Ben voilà, au moins je sais qui c'était. Maintenant que j'ai un compteur à 4 chiffres, je peux jouer dans la cour des grands.

Jean-Pierre, tu as raison, ils viennent de scandinavie. Mon hypothèse est que les Trolls sont arrivés chez nous à la fin de la dernière période glaciaire et heureusement, ils ont laissé dans les pays nordiques leur sale caractère (pcq là bas ce ne sont pas des rigolos). Celui qui est chez moi et qui reste à l'écart des autres vien effectivement de Suède (pour ce que j'en ai pu comprendre car je parle peu le suédois des Trolls).

A moins que j'ai simplement voulu appeler Troll tout ce qui n'était pas à la peau bleue ni nain de jardin.

Au fait, c'est vrai tiens, et les nains de jardin dans tout ça ?
Je n'y ai pas pensé à un seul moment en écrivant ce truc, mais ça m'a surpris de voir vos réactions et c'est bien la preuve que les histoires ne s'écrivent pas seulement quand on les rédige mais tu les réécris à ton tour en les lisant et c'est sans doute ça le plus chouette.

Chloé, Missnybi and Co, pour Amélie Poulain, là aussi j'ai été soufflé...
Car j'ai tellement flashé pour ce film qu'il fait en effet partie de mes références (si un jour j'avais dû décrire l'Indescriptible, je l'aurais situé comme fruit du mariage entre Amélie Poulain et Raymond Calbuth - pauvre Audrey - et c'est bien pour ça que je renonce à le décrire).

Sur ces bonnes paroles, je vous souhaite à tous un bon début de semaine et un grand bonjour au 1001ème visiteur, et au 1002ème etc...

Écrit par : L'Indescriptible | 08/05/2005

J'ai pris le ticket 1007 Félicitations pour tes 1 000 visites cher Parrain virtuel.
Tes textes comme tu as pu remarqué par toi-même en effet, inspirent
des choses dont on ne s'attend pas parfois ... lorsque tu écris la magie du virtuel prend place et étonne souvent ce que le lecteur comprend au travers d'une autre image que toi, tu aurais pu créer . Là , est le coté très interessant du virtuel .... Je t'embrasse, passe une bonne journée. Parrain.

Écrit par : Ta filleule | 09/05/2005

Et bien voilà Moi qui pensais pouvoir fermer la porte de mon blog comme ça sans un regard en arrière et bien c'est raté, me revoilà...
Bisous

Écrit par : Aurélia | 09/05/2005

eheheh !!! Sommes mardi :))))
Un petit bonjour en passant et un grand merci pour ton passage dans mon univers de lumière bleue.
Tu te souviens : j'aime faire des surprises, parfois, je m'en fais à moi-même .
A très vite , passe une excellente journée today , je t'embrasse/

Écrit par : L'impatiente. | 10/05/2005

Maudit soit le sens des comm !!!! :(((((

Écrit par : La raleuse | 10/05/2005

Attention... Changez ! Dès mon prochain post, j'inverse l'ordre d'affichage de mes comms.
Je m'avoue vaincu.
Bien obligé avec les nouvelles dispositions de Skynet à 10 par page.
Au fait, mon prochain post ce sera pour... dans... euh pas aujoud'hui.
Voilà.

Écrit par : L'Imprévisible | 10/05/2005

La magie des Trolls Ca y est... je monte quand même au créneau ! Pourtant , lorsque je les ai acceuillis sous notre toit, je leur avait fait le serment de ne jamais parler d'eux, comme ça . Mais voilà.
En fait , la petite famille que nous ébergeons ,car c'est bien une petite famille .. est originaire de scandinavie (bien vu l'esthete) .Mais , il ne faut surtout pas les confondre avec leurs cousins éloignés anglo-saxon. Ce sont ceux-là qui ont des caractères plutôt mal "poli" et "arrogant ". En plus, ils sont généralement très volumineux . Bref, ils encomrent! .
Notre petite famille , et nos deux solitaires (et oui...le petit dernier est arrivé en décembre , je ne sais pas trop comment... Mais tout les matins,il grignotait un peu de ma tartine, avant que je ne descende ...C'est ce qui m'a mis la puce à l'oreille ...Alors, un soir, j'ai mis un tout petit bout de bûche au chocolat derriere le piano, et j'ai attendu.. Pas trop longtemps. Il était tellement content d'être ...attendu.)
Enfin, tout ça pour dire que nos petits Trolls des pays froids, eux, sont tout différents de leurs cousins . Ils apportent le bonhuer..En fait, je suis convaincue que ce sont ...d'immenses porte-bonheur.

Écrit par : La brune de l'autre bout....d'un territoir | 10/05/2005

Les commentaires sont fermés.