12/05/2005

Pourquoi j'ai fait ce blog (version 2)

Tu peux pas savoir le plaisir que j’éprouve à t’écrire ce post chaque semaine. Quand je pénètre dans la blogosphère, je quitte la pesanteur de mon enveloppe charnelle, je m’envole et enfin je vis.

 

Au gré des notes bleues de ma filleule, je pars au pays des licornes, prends le café chez Chadou, vole quelques grains de poussière de lune au passage, côtoie avec enthousiasme la folie esthétique, médite quelques sentences de philosophie gaiemikéenne, navigue au vent d’une plume ou sur les ailes des anges… et il reste tant de lieux à découvrir encore ici et ailleurs.

 

Hélas tôt ou tard, la poussière de fée  s’estompe, il me faut redescendre sur terre, retrouver ces mains trop grandes dont je ne sais que faire, cette mèche rebelle qui me tombe devant les yeux  à chaque coup de vent, ce corps gauche et inconfortable dont le moindre geste trahit la timidité. Et cette sensation désagréable d’avoir continuellement mon apparence offerte à tous les regards dès que je franchis les portes.

 

Tu sais quoi ?

En bon intrus, j’aurais aimé m’inviter à Charleroi ce 15 mai,  créer la surprise et apporter en toute simplicité une caisse de champagne, quelques plats de saumon et du foie gras aux truffes, à la bonne franquette. N’y pensons plus. Je n’ose même pas imaginer la tête que tu aurais tirée si tu m’avais vu débarquer. Pas que je sois si moche mais… je n’en dirai pas plus.

 

Une fois encore, ce dimanche après l’office, je resterai chez moi, profiterai de ces rares moments où le personnel est en congé pour exercer mes talents de cuisinier, faire des croque-monsieur à mon épouse enceinte et à nos enfants (authentique).  Et comme chaque dimanche j’y trouverai mon bonheur.

 

Je dois tout de même t’avouer une chose. Sache que ma survie dans la blogosphère ne tient qu’à ma discrétion. Tu me connais sans doute pourtant, mais sous d’autres noms.  Depuis tout petit, quand on parle de moi, on me colle les initiales « SAR » Salvatore Adamo Remerciant ?. Je n’en dirai pas plus…

 

Ici, j’ai choisi d’être indescriptible parce qu’ailleurs on ne me décrit que trop, on piège mes égarements, mes pas de travers, et c’est hélas vrai que souvent je n’en loupe pas une.

Mon blog c’est ma liberté. Mon blog est le seul endroit de cette galaxie où il m’est permis de signer n’importe quel texte, dire toutes les conneries qui me passent par la tête sans me faire ensuite massacrer par un Ministre Ménapien...

 

J’aime y parler de moi en tout anonymat, de la vie que j’aurais menée si la cigogne avait eu la bonne idée de me déposer ailleurs il y a un peu plus de 40 ans...

 

J’y emmène aussi celle que j’aime et j'aime à parler d'elle. Tu pensais vraiment que Mathilde était blonde ? Crois-moi sur parole…Bon, je n’en dirai pas plus.

 

Merci en tout cas de m’avoir compris, de respecter ce mystère autour de moi, de m’accepter tel que je suis, de ne jamais chercher à en savoir plus.

 

C’est tout.

 

A toi, présent et  à venir, salut.



00:33 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (24) |  Facebook |

Commentaires

Ce message s'autodétruira dans 10 comms... ... Sauf si tu en as vraiment quelque chose à foutre de cliquer sur le bouton .
Voilà, c'était juste pour te dire, que bien qu'étant un des 22% d'irréductibles à avoir voté pour "toujours aussi nul" dans le référendum de skyblogs - l'indescriptible rentre dans le rang et affichera dorénavant ses comms du plus récent au plus ancien.
Ainsi tu seras pas tout(e) perdu(e) de pas voir apparaître ton comm s'il y en a déjà 10 avant le tien.
Na !

Écrit par : L'Indécrottable | 12/05/2005

Ce 2e message s'autodétruira dans 10 comms Ben oui, 2e, souviens-toi, j'ai inversé l'ordre des comms pour faire comme tout le monde.
C'était juste pour te dire, à toi qui sera à Charleroi ce 15 mai que je vous souhaite, à tous, un très chouette moment de rencontre.
Je ne viendrai pas jouer les intrus, pas possible, simplement parce que je profite de ce long week-end pour m'évader un peu hors de Belgique.
Mais j'aurai une pensée pour vous... Promis

Écrit par : L'indescriptible | 12/05/2005

indescriptible Super texte que celui de ce post. Indescriptible tu es et resteras, comme nous tous. Qui peut dans l'anonymat ou pas se dire descriptible ? C'est bien là la richesse de l'homme. Notre quête à vouloir découvrir le sens caché des êtres et des choses ne pourra jamais découvrir qui nous sommes vraiment. Le savons-nous nous mêmes? Bon we et bon dimanche.

Écrit par : mik | 12/05/2005

coucou mon ti filleul mon pc me laisse un peu aller sur les blogs alors j'ai courru sur le tien...loll Comment vas _tu? Moi,ça va et suis contente car ce dimanche c'est la rencontre bloggeurs à15 h devant le palais des beaux arts...et si tu venai lollll ce serait amusant..Tu verrai marraine en réel..loll.Allez gros bisous et bonne journée

Écrit par : coco | 12/05/2005

coucou Y aurait il un maigre espoir que tu viennes à Charleroi??,
je prends le risque d'y croire!

à bientôt, bisous....

Écrit par : mnb | 12/05/2005

à toi Missnybi Sincèrement, non, je ne viendrai pas.
Je suis à Paris du 14 au 17 et c'était prévu depuis longtemps. Voilà tu sais tout. Merci en tout cas pour ton comm et désolé...
Mais il y aura encore d'autres occasions je suppose.

Écrit par : l'Indescriptible | 12/05/2005

c'est joli ton texte j'aime beaucoup la façon dont il est écrit et oui en effet tu laisses planer un certain doute mais c'est très bien comme ça...en tous cas je t'apprécie comme ça..et qui sait tu seras peut être là à la prochaine rencontre....marraine

Écrit par : marraine coco | 12/05/2005

A Marraine Coco, à Mik Super, Marraine, tu as trouvé le moyen de venir lire mon texte, et revenue 2 x en plus, ça me fait très beaucoup plaisir.
Pour ce qui est de l'anonymat et du doute, croyez-le vraiment, il n'y a pas de malice. Y a pas tellement de blogueurs qui choisisent comme vous d'afficher leur photo sur leur blog. C'est vrai que je parle peu de moi directement et que je navigue plus dans l'imaginaire. Mais mon imaginaire c'est aussi moi, et contient beaucoup de moi...
J'aurais encore pas mal de choses à dire là dessus mais bon, si quelqu'un devait y saisir un message, j'espère que c'est passé. Je n'en dirai pas plus.
Un peu fatigué ce soir.
A + ici ou ailleurs.

Écrit par : Le filleul | 12/05/2005

Bonjour Parrain Je ne chercherais pas à savoir qui tu es,
puisque indescriptiblement intrus tu resteras à travers cette blogosphère.
Passe un bon WE narch Paris, passe prendre un petit café chez mon frère, il t'aimera surement puisque tu es mon parrain virtuel.
Je t'embrasse . Bonne journée à toi.

Écrit par : Ta filleule | 13/05/2005

... J'ai beaucoup aimé ce que tu as écrit, et ce mystère que tu laisses planer. Bisous et bon week-end.

Écrit par : Aurélia | 13/05/2005

*** Ben zut alors ... j'aimais ce jeu d'indices ... ;)
Dans ton post j'ai retenu une chose qui m'interpelle, tu sais laquelle je suppose.

Je ne suis pas vraiment anonyme, pas vraiment connue non plus ... mais j'assume à présent ...

;)

Bisous et bon week end parisien ! (si tu y vois du soleil, chippe le et rapporte le nous ... mon potager et moi meme t'en serions reconnaissants ;) )

Écrit par : Chloé | 13/05/2005

j'aime , beaucoup ce texte, il est étrange et interpellant...

Écrit par : Poussière de lune | 15/05/2005

la discretion... "La discrétion est la première des vertus ; on lui doit bien des instants de bonheur"... toujours aussi surprenant chez toi! bravo cher monsieur! ;-)

Écrit par : nanou | 17/05/2005

bisous bisous en passant....marraine

Écrit par : coco | 18/05/2005

premier Passage...
Et je découvre ces mots...
Je reviendrai goûter ton anonymat...

Écrit par : sIn | 18/05/2005

Bonsoir Mister Adamo :)))) Bien rentré ?
Pas encore posté?
Mais kes tu foussssssssssssssssssssssssss !!!!!!!!!!!!!!!!!
:)))))))
Passée par ici juste pour te faire un sourire... ou pour le chercher.
A temps tôt .
Bisous de l'au delà.

Écrit par : La blonde de l'autre bout de ton territoire | 18/05/2005

°°° SAR ? on doit dire ta majesté alors ?

;))))))

Écrit par : Chloé | 18/05/2005

A Chloé, à la blonde de l'autre bout de mon territoire Chloé, SAR, si on laisse tomber Adamo (Frany ça faisait longtemps...), SAR. J'sais pas moi. San Antonio Rhaalovely ? Bon, ok, j'avoue tu m'as percé à jour. Mais comme on se connait, tu peux m'appeler Monseigneur en toute simplicité.

La blonde de l'autre bout de mon territoire. Ca y est, t'essaye encore de me stresser mais rien n'y fera, je ne posterai pas ce swaar. Sera pour la semaine prochaine. Le blog est un plaizir et doit le rester (l'ai pas déjà dite celle-là ?). Merci pour le sourire en tout cas, je l'ai bien reçu.

Allez, bon week-end à tous et aux autres également

Écrit par : L'Inspiré | 19/05/2005

... Le pourquoi du comment du blog, on s'est tous posé un moment la question je pense ... Tu as raison de ne pas tout dévoiler !

Bon week-end, bises

Écrit par : Fred | 20/05/2005

Joli texte mystérieux...
Qui me laisse un peu sur ma faim...
Mais c'est connu, suis gourmande
;-)

Écrit par : Fléa... | 20/05/2005

Passée te remercier de ta visite et te souhaiter un doux WE.
BBQ entre amis ce soir, nous profitons des rayons ...
Je t'embrasse AL ... :)))

Écrit par : Frany | 21/05/2005

*** Bel hommage à certains en début de texte ...
Les devinettes, pas facile ???
Mais je me complais dans cette discrétion qui est tienne.
Ici, nul coup de gueule ! Simplement - Agrémenté - Relaxant ...
A quand le prochain épisode ?
Cordial bonsoir.
Jean-Pierre

Écrit par : L'esthète | 23/05/2005

on ne t'a pas dit?... la poussière de fée, elle ne s'estompe jamais... surtout pas... ce serait triste... très belle soirée...

Écrit par : nanou | 23/05/2005

Bonsoir Mister L'intrus Une petite invitation musicale pour connaitre tes gouts
sur mon blog, si tu le veux bien...
Bonne soirée à toi. Je t'embrasse.

Écrit par : Ta filleule | 23/05/2005

Les commentaires sont fermés.